La luminothérapie pour lutter contre la fatigue chronique


2877 vues
La luminothérapie pour lutter contre la fatigue chronique

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) est un trouble caractérisé par une fatigue extrême qui ne disparaît pas avec le repos et qui ne peut pas être expliqué par une maladie ou une pathologie sous-jacente. Le SFC est parfois désigné sous les noms d'encéphalomyélite myalgique (EM) ou de maladie systémique d'intolérance à l'effort (MSIE). Les causes du SFC ne sont pas encore totalement comprises par les scientifiques, mais les infections virales, le stress psychologique et les dérèglements du rythme circadien sont suspectés.

Comme aucune cause unique n'a été identifiée et que de nombreuses autres affections produisent des symptômes similaires, le SFC peut être difficile à diagnostiquer. Votre médecin devra procéder à un diagnostic par élimination pour exclure d'autres causes de votre fatigue. Le SFC peut toucher un large spectre de personnes, mais il est plus fréquent chez les femmes de 40 à 50 ans. Il n'existe actuellement aucun remède, mais la luminothérapie médicale peut soulager les symptômes.

Quelles sont les causes de la fatigue chronique ?

La cause du SFC est inconnue. Les chercheurs suspectent toutefois plusieurs facteurs de risque : 

  • Des infections virales à répétition ;
  • Un système immunitaire affaibli ;
  • Un stress chronique et intense ;
  • Des déséquilibres hormonaux ;
  • Un dérèglement du rythme circadien et du rythme éveil – sommeil ;
  • Il est également possible que certaines personnes soient génétiquement prédisposées à développer le SFC.

Bien que le SFC puisse parfois se développer après une infection virale, aucun virus en particulier n'a montré un lien direct avec le syndrome. Certaines infections virales qui ont été étudiées en relation avec le SFC ont toutefois attiré l'attention des chercheurs. Il s'agit notamment :

  • du virus Epstein-Barr (EBV) ;
  • de l'herpès ;
  • du virus de Ross River (RRV) ;
  • du virus de la rubéole ;
  • de certaines infections causées par des bactéries, notamment Coxiella burnetii et Mycoplasma pneumoniae.

Environ une personne sur dix atteintes d'une infection par le virus de l'EBV, le virus de Ross River ou Coxiella burnetii développera une affection répondant aux critères de diagnostic du SFC. En outre, les chercheurs affirment que les personnes qui ont eu des symptômes graves avec l'une de ces trois infections courent un risque plus élevé de développer plus tard un SFC. Les personnes atteintes du SFC ont parfois un système immunitaire affaibli, mais les médecins ne savent pas si cela suffit à provoquer cette maladie. Les personnes atteintes du SFC peuvent aussi parfois avoir des niveaux hormonaux anormaux.

Quels sont les facteurs de risque du SFC ?

Le SFC se rencontre le plus souvent chez les personnes de 40 à 50 ans. Le sexe joue également un rôle important dans le SFC, car les femmes ont deux à quatre fois plus de chances que les hommes de développer le syndrome. Parmi les autres facteurs susceptibles d'augmenter votre risque de SFC, on citera :

  • un dérèglement chronique du rythme circadien ;
  • une prédisposition génétique ;
  • des allergies non maîtrisées ;
  • un stress intense et chronique ;
  • des facteurs environnementaux.

Comment savoir si je souffre du Syndrome de Fatigue Chronique ?

Les symptômes du SFC varient en fonction de l'individu et de la gravité de l'affection. Le symptôme le plus courant est une fatigue suffisamment grave pour perturber les activités quotidiennes. Pour que le SFC soit diagnostiqué, il faut que votre capacité à effectuer vos activités quotidiennes habituelles soit significativement réduite pendant au moins 6 mois. Vous ressentirez également une fatigue extrême après des activités physiques ou mentales.

C'est ce que l'on appelle le « malaise post-exercice » (MPE). Ce malaise peut durer plus de 24 heures après l'activité. Le SFC peut également s'accompagner de symptômes tels que :

  • la sensation de ne pas être reposé après une nuit de sommeil ;
  • l'insomnie chronique ;
  • la perte de mémoire ;
  • une baisse de la concentration ;
  • une intolérance orthostatique (passer de la position couchée ou assise à la position debout vous donne des étourdissements, des vertiges ou des évanouissements) ;
  • des douleurs musculaires ;
  • des maux de tête fréquents ;
  • une douleur multi-articulaire sans rougeur ni gonflement ;
  • des maux de gorge fréquents ;
  • des ganglions lymphatiques sensibles et gonflés dans le cou et les aisselles.

La luminothérapie pour soulager les symptômes du SFC

Étant encore assez méconnu, le Syndrome de la Fatigue Chronique ne peut être définitivement guéri par un traitement spécifique. Les protocoles dont nous disposons aujourd'hui permettent de réduire, voire de supprimer les symptômes, ce qui permet au patient de vivre normalement et de retrouver une qualité de vie optimale.

De nombreux traitements sont en cours d'évaluation mais aucun n'a été cliniquement prouvé. En attendant, quelques conseils simples à suivre permettront au patient de retrouver de l'énergie, de mieux dormir, d'améliorer son humeur et de retrouver un état de santé général satisfaisant. On cherchera donc à éviter les sources de stress, à pratiquer régulièrement une activité physique, à régulariser le sommeil, etc.

La luminothérapie a également montré une certaine efficacité lorsque la fatigue chronique était liée à des problèmes de cycle de sommeil (avance ou retard). Elle va permettre de pallier la carence à l'exposition aux rayons du soleil pour rééquilibrer la sécrétion des hormones du rythme circadien, à savoir la mélatonine et la sérotonine. Des séances de luminothérapie quotidiennes, à raison de 20 à 30 minutes au réveil avec des lampes de 10 000 lux, permettront au patient de réduire drastiquement les symptômes du SFC en lien avec les troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie), les troubles de l'humeur (dépression, nervosité, irritabilité) ainsi que les baisses d'énergie. La luminothérapie a également l'avantage d'être non invasive, (pratiquement) sans effets secondaires.

Généralités Luminothérapie médicale Soigner la fatigue chronique