La luminothérapie pour venir à bout de l'acné ?


2888 vues
La luminothérapie pour venir à bout de l'acné ?

Aujourd'hui, la luminothérapie s'impose comme un traitement de première intention pour les problèmes de santé en rapport avec le dérèglement du rythme circadien et les déséquilibres du cycle sommeil – éveil comme certaines formes de dépression (notamment le Trouble Affectif Saisonnier), l'insomnie, l'hypersomnie, la fatigue chronique, etc.

Mais saviez-vous que la luminothérapie médicale pouvait également jouer le rôle de traitement adjuvant pour venir à bout de l'acné et d'autres problèmes cutanés ? On fait le point dans cet article.

Comment la luminothérapie aide à traiter l'acné

Votre dermatologue dispose de nombreux moyens pour soigner votre acné, depuis les crèmes et les gels jusqu'aux peelings chimiques en passant par les antibiotiques. Certaines formes d'acné sont toutefois résistantes à ce vaste spectre thérapeutique, conduisant à des éruptions cutanées chroniques qui ne sont pas soulagés avec la médication. La luminothérapie est une option à envisager pour l'acné tenace qui ne s'améliore pas avec d'autres traitements, car il s'agit d'un protocole non invasif et peu coûteux qui peut donner des résultats probants.

La luminothérapie appliquée à l'acné mobilise un spectre de lumière déterminé pour tuer les bactéries et autres germes qui causent et/ou exacerbent ce trouble cutané. L'acné se forme dans les pores, ces minuscules trous dans la peau. Chaque pore contient une glande productrice sébum, substance qui maintient notre peau et notre cuir chevelu en bonne santé. Mais il arrive que le sébum, la saleté et les cellules mortes de la peau restent emprisonnés dans les pores et les obstruent. Les bactéries appelées « Propionibacterium acnes » (P. acnes) qui vivent sur votre peau peuvent également pénétrer à l'intérieur de ces pores obstrués. Ces bactéries vont alors gonfler les pores obstrués, produisant des petites bosses, ou boutons d'acné.

Les faisceaux de lumière maîtrisés et d'une certaine longueur d'onde peuvent constituer un bon moyen de tuer les bactéries responsables de l'acné et d'éliminer les boutons sur le court terme. Les bactéries de votre peau sont sensibles à certains spectres de lumière… bien plus qu'elles ne le sont aux antibiotiques et autres crèmes. Lorsque vous éclairez votre peau avec ces faisceaux de lumière (sous contrôle médical), des substances toxiques se forment et tuent les bactéries. La luminothérapie réduit également les glandes sébacées de votre peau, ce qui permet à celle-ci de produire moins de sébum, pour prévenir l'obstruction des pores.

Par le passé, les médecins traitaient l'acné à l'aide de rayons ultraviolets (UV). Ce type de rayonnement provient du soleil. Les rayons UV éliminent l'acné, mais ils peuvent aussi endommager la peau, laisser des traces irréversibles voire augmenter le risque de développer un cancer de la peau dans les cas extrêmes. Aujourd'hui, les professionnels de santé n'utilisent plus les rayons UV pour traiter l'acné. Ils ont plutôt recours à certaines longueurs d'onde de la lumière bleue ou rouge. Lorsqu'elle est réalisée dans les règles de l'art et par un professionnel de santé qualifié, la luminothérapie à la lumière bleue et rouge tue les bactéries responsables de l'acné sans endommager la peau.

Luminothérapie contre l'acné : comment ça marche en pratique ?

La luminothérapie à la lumière bleue ou rouge peut donner des résultats intéressants sur l'acné légère à modérée. Vous recevrez ce traitement dans le cabinet de votre dermatologue environ une fois par semaine. Votre médecin vous dira de ne pas vous exposer au soleil et d'éviter les bains de soleil pendant une semaine ou plus avant votre traitement. Vous devrez peut-être aussi cesser d'utiliser certains de vos produits de soins de la peau. Votre dermatologue vous conseillera en ce sens en fonction de votre profil. Il se peut que vous receviez des médicaments spéciaux avant votre traitement pour rendre votre peau un peu plus sensible à la lumière. Les médecins appellent ces médicaments des « photo-sensibilisateurs ». Il s'agit le plus souvent de médicaments à base d'acide aminolévulinique (ALA) et d'aminolévulinate de méthyle (MAL).

La thérapie photodynamique, ou « TPD », est une thérapie lumineuse combinée à un médicament photo-sensibilisateur. Il a été démontré que ce protocole était plus efficace contre l'acné en comparaison avec la luminothérapie seule. Mais il peut également provoquer davantage d'effets secondaires. Un arbitrage devra être réalisé par le médecin traitant et par le patient.

De manière concrète, la séance de luminothérapie appliquée à l'acné se déroule de cette façon : vous êtes assis devant un panneau lumineux à LED pendant 15 à 30 minutes environ, en fonction de la puissance en lux du dispositif. Ces lumières peuvent être bleues, rouges, ou à la fois bleues et rouges. La luminothérapie peut l'inflammation et les boutons chez les patients les plus réceptifs dès la première séance. Des études montrent que la luminothérapie à la lumière bleue permet d'éliminer l'acné de près de 70 % en 8 à 10 séances de traitement.

Quels peuvent être les effets secondaires de la luminothérapie pour l'acné ?

La luminothérapie appliquée au problème d'acné peut provoquer certains effets secondaires comme :

  • Une douleur pendant l'exposition à la lumière, notamment bleue ;
  • Des rougeurs au niveau de la peau ;
  • Un léger gonflement ;
  • Une sécheresse cutanée ;
  • Une légère décoloration réversible de la peau.

Ces effets secondaires disparaissent généralement quelques heures après la séance de luminothérapie. Ils sont plus ou moins comparables aux effets secondaires du rasage, de l'épilation à la cire ou encore à la crème dépilatoire.

Quels peuvent être les effets secondaires de la thérapie photodynamique appliquée à la peau ?

Le médicament utilisé en thérapie photodynamique rend la peau très sensible à la lumière. Vous devrez donc rester à l'abri du soleil pendant quelques jours après votre traitement pour éviter les coups de soleil et les brûlures. Les effets secondaires de la thérapie photodynamique sont les suivants :

  • Peeling de la peau ;
  • Formation de croûtes cutanées ;
  • Rougeurs ;
  • Taches sombres réversibles.